Principes

Pour constituer une réponse pertinente aux défis environnementaux, la rénovation par étapes se doit de suivre scrupuleusement plusieurs grands principes directeurs :

1. Se doter d’une vision globale

  • Prendre en compte tous les lots de travaux, même ceux qu’on ne traitera pas immédiatement
  • Ne pas se limiter aux lots ayant trait à l’approche thermique et énergétique

2. Résoudre et anticiper les pathologies

  • Ne pas aggraver les situations existantes
  • Vérifier la bonne atteinte des performances
  • Remettre en état les supports afin qu’ils soient sains et exempts de toute humidité

3. Identifier les éléments en fin de vie

  • Dresser une priorisation et une planification
  • Éviter des travaux «en urgence» qui souvent sont contre-performants

4. Ne pas tuer le gisement

  • Proscrire un projet global qui ne répond pas point par point à la feuille de route établie
  • Éviter les effets de blocage en mettant en œuvre des niveaux de performance ambitieux immédiatement et en prenant des mesures conservatoires si nécessaire

5. Grouper les travaux de pair et prévoir les interfaces et interactions

  • Eviter les scénarios de rénovation qui comportent des risques de pathologies
  • Garantir le bon fonctionnement et la bonne performance dès l’étape de travaux terminée
  • Limiter les ponts thermiques et les inétanchéités à l’air
  • Identifier les éléments qu’on ne pourra pas traiter si le parcours de rénovation est en étapes